Retour au site du groupe

AutosManuel.fr / Groupe Manuel / Distributeur Renault, Dacia

23
Oct

Comparatif Hybride / Hybride rechargeable

Sommaire

Le marché de l’automobile en temps de COVID-19 favorable aux hybrides rechargeables

L’actualité de l’année 2020 a été particulièrement mouvementée en raison de la crise sanitaire de la COVID-19 et son impact sur le marché automobile. Les ventes de véhicules neuf a lourdement chuté au mois de mars et les perspectives sont encore incertaines.

La réponse du gouvernement français a ces difficultés de notre secteur a été de construire un plan de relance orienté sur les véhicules les plus propres. Les primes à la conversion et bonus écologiques concernent donc en priorité les véhicules émettant moins de 100g de CO2.

Ces nouveaux barèmes font la part belle aux voitures hybrides rechargeables dont l’autonomie électrique dépasse 50kms.

Mais que reste-t-il au voitures hybrides ? L’acquisition d’un véhicule hybride reste très intéressant en conversion d’un véhicule ancien. Par exemple, vous pouvez toucher 3 000€ d’aide si vous mettez au rebut un véhicule diésel d’avant 2011.

Barème de la prime à la conversion hybrides / hybrides rechargeables

Critères / Revenus Revenus < 6300€ Revenus < 13489€ Revenus > 13489€
Crit1 -Crit2 CO2<137g/km
dont Hybrides
3000€ 1500€ 0€
Hybrides rechargeables
autonomie elec < 50kms
3000€ 1500€ 0€
Hybrides rechargeables
autonomie elec > 50kms
5000€ 2500€ 2500€
Electriques
CO2<20g/km
5000€ 2500€ 2500€
Barème des primes à la conversion aout 2020

Bonus écologique éligible pour les voitures hybrides rechargeables

Critères / Revenus achat < 45000€ achat < 60000€ achat > 60000€
Voitures électriques
Taux de CO2 < 20g/km
27%
max 5000€
3000€ 0€ (sauf hydrogène)
Hybrides rechargeables
Taux de CO2 entre 21g et 50g/km et 50km d’autonomie en électrique
2000€
jusqu’à 50000€
0€ 0€
Hybrides 0€ 0€ 0€
Barème des bonus écologiques 2020 en fonction du véhicule et le prix d’achat

Le choix de l’hybride rechargeable est-il plus rentable ?

D’un point de vue des aides gouvernementales, les deux tableaux montrent que l’achat d’une voiture hybride rechargeable peut donner droit entre 1500€ et 7000€ d’aides financières de l’état. Bonus écologique de 0€ à 2000€ + prime à la conversion de 1500 à 5000€.

Ce montant peut être complété des aides accordées par les métropoles et les régions pour les entreprises ou les personnes qui habitent ou travaillent dans une zone à faible émissions.

Les véhicules hybrides non rechargeables ne sont plus éligibles au bonus écologique. Ils peuvent cependant être éligibles, si vous disposez d’une voiture ancienne à mettre au rebut, à la prime à la conversion de 1500 à 3000€.

En terme d’usage, les trajets domicile-travail sont particulièrement intéressants pour l’hybride rechargeable puisque l’essentiel des kilomètres se font en mode électrique. Pour les trajet au-delà de 50kms, c’est plus discutable car le surpoids du véhicule et son surcout à l’achat génèrent un coût au kilomètre assez élevé.

Au-delà de l’aspect économique, il faut surtout prendre en compte le confort d’usage avec de nombreux trajets en silence sans la contraintes des véhicules électriques, limités en autonomie.

Les hybrides d’occasion, une solution économique

N’oubliez pas de bien lire toutes les conditions avant d’acquérir un véhicule neuf hybride rechargeable car l’éligibilité des aides est au conditionnel. La prime à la conversion étant conditionnée au revenu de référence, le montant réel auquel vous aurez droit n’est pas toujours celui mis en avant sur les plaquettes commerciales.

La solution pour réduire le coût d’acquisition est d’opter pour un véhicule de seconde main et de disposer d’un véhicule ancien pour la conversion. Ainsi, vous pouvez bénéficier de la décote de l’occasion et la prime à la conversion. La prise en charge pour les revenus modestes peut aller jusqu’à 80% de coût d’achat !

Comment fonctionne l’hybride rechargeable ou non ?

Une voiture hybride combine deux sources d’énergie qui imposent généralement deux moteurs. L’intérêt principal est de combiner les avantages des deux énergies et sans leurs inconvénients.

Avantages / Inconvénients Moteur thermique Moteur électrique
Pollution X  
Autonomie   X
Avantages et inconvénients des moteurs thermiques et électriques

Ces véhicules hybrides montrent une bonne efficacité dans la lutte contre la pollution urbaine car c’est en ville surtout que le mode électrique est le plus activé. Sur les trajets extra-urbains, les hybrides non rechargeables fonctionnent à peu près comme un véhicule thermique.

Les véhicules hybrides, comme les électriques, rechargent leurs batteries durant les phases de freinage et pendant l’utilisation du moteur thermique.

Pour les hybrides non rechargeables, la batterie embarquée est plus petite et offre donc beaucoup moins d’autonomie, de l’ordre de quelques kilomètres en 100% électrique.

Les hybrides rechargeables en revanche, permettent de faire de l’ordre de 50 kms voire 70kms comme par exemple la Renault Capture E-TECH Plug-In 160. La batterie nécessite une recharge à sur une prise domestique ou un chargeur à domicile, sur le lieu de travail ou dans une station de recharge.

Renault Capture Hybride Rechargeable

A l’usage, l’hybride rechargeable répond en mode électrique à la plupart des déplacements du quotidien, en moyenne largement inférieurs à 100kms. Le moteur thermique permet des trajet beaucoup plus long sans se soucier de la recharge qui représente encore un frein important pour le développement des ventes de véhicules 100% électriques.

Autonomie et pollution des modèles hybrides

Avant tout, l’autonomie et la pollution générées par un véhicule dépend aussi beaucoup du conducteur. Un véhicule hybride rechargeable ne sera pas performant s’il n’est pas rechargé régulièrement.

Si on prend les données des constructeurs et les retours des usagers, on peut tabler sur les valeurs suivantes sur les différents types de véhicules. Mais attention, ces chiffres sont des estimations qui ne seront sans doute plus valables dans quelques années.

  Autonomie électrique (moyenne) Autonomie totale (environ) Émission de CO2 moyenne
Hybride 5kms 600kms 80g
Hybride rechargeable 50kms 650kms 30g
Electrique 100% 300kms 300kms 0g
Autonomies et émissions de CO2 hybrides et électriques

Les choix de la raison et de l’usage

La première chose à prendre en compte est l’usage qu’on a du véhicule. Il ne sera en effet pas très efficace d’opter pour une voiture pour une raison qui ne correspond aux besoins.

Une personne qui parcourt 50kms / jour + un trajet de plus de 600kms dans la semaine aura sans doute intérêt à envisager un hybride rechargeable à la fois pour son confort et son portefeuille.

Sur le plan de la raison, le dérèglement climatique nous incite à deux choses :

  1. favoriser les véhicules les plus propres.
  2. revoir nos modes de déplacement.

Pour le 2e point, il est clair que l’hybride ne résout pas la saturation du trafic – notamment en région grenobloise – même si elle la rend plus supportable et moins polluante. Ceux d’entre nous qui auront la possibilité d’enfourcher plus souvent le vélo et/ou d’emprunter les transports en commun pour les trajets courts, pourraient se contenter d’un véhicule hybride. Moins onéreux, il reste très adapté aux trajets de plus de 50kms et aux entrées occasionnelles en ville.

L’engouement généralisé pour tous les modes électriques

Même si la crise sanitaire aura accéléré le mouvement, la transition des véhicules thermiques vers les électriques est en marche. Selon le planning des zones de faible émission dont fait partie la Métropole de Grenoble, les limitations de circulation déjà en place pour les Crit’air 4 et 5 seront étendues aux Crit’air 3 en 2022 et aux Crit’air 2 en 2025.

Mieux vaut anticiper si on ne veut pas rester aux portes de la ville et surtout pour conserver une capacité de revente pour l’acquisition du prochain véhicule.

Vers une baisse des coûts

La multiplication des modèles et la généralisation des technologies hybrides et électriques rendent ces voitures plus abordables. Sans parler des modèles à hydrogène qui commencent à arriver.Twingo Electrique

Chez Renault, la Zoé reste la voiture électrique la plus vendue en France, et de nombreux modèles sont désormais déclinés en hybrides, hybrides rechargeables et électriques à des prix attractifs :

Nouvelles hybrides Renault

Chez Dacia, la nouvelle Spring 100% électrique est particulièrement prometteuse à un prix très accessible et une belle autonomie.

Dacia 100% Electrique

Vers une augmentation de l’autonomie

Hybrides, Hybrides rechargeables et Électrique ont en commun les soucis de batterie, tant sur leur production, leur recyclage que sur leur fiabilité. Ces technologies encore relativement nouvelles progressent très vite vers la miniaturisation donc le poids, le recyclage et la performance.

Aujourd’hui déjà, les moteurs électriques égalent ou dépassent parfois les performances de conduite. Il n’en reste pas moins que les systèmes hybrides font appel à des technologies complexes, onéreuses. L’avenir est aux véhicules plus propres, plus sécurisés, plus confortables pour le plaisir de nous tous.

 


Ajouter un commentaire

mentions légales     réalisation Amenothès Conception