Retour au site du groupe

AutosManuel.fr / Groupe Manuel / Distributeur Renault, Dacia

21
Oct

Rouler en hiver en toute sécurité

La voiture en hiver à Grenoble et sa région

Circuler en hiver à Grenoble et les environs requiert un minimum de prudence. Que ce soit pour des trajets quotidien, pour une montée en station occasionnelle ou pour un départ en vacances au ski, il convient de prendre quelques précautions.

On voit régulièrement des voitures bloquées sur nos autoroutes et des situations tristement mémorables de très mauvaises nuits. Même si nos véhicules sont de plus en plus confortables, ils ne sont pas fait pour servir de refuge en plein hiver !

Sommaire

Peut-on compter sur le déneigement et le déglassage des routes ?

Oui et non ! La Métropole de Grenoble, le Département de l’Isère et la Région Auvergne Rhone Alpes mettent bien-sûr tout en oeuvre pour rendre les routes publiques praticables et sures. Néanmoins, la nature va parfois trop vite et les moyens mis en oeuvre pour la sécurisation des axes routiers ne suffisent pas toujours. Il arrive aussi que certaines routes de montagne traversent des zones de protection qui interdisent l’utilisation de sel pour éviter les plaques de verglas.

Un déneigement inégal dans le territoire

Lorsque vous roulez dans les communes de montagne, la responsabilité du déneigement est souvent laissée aux communes, avec des moyens assez variables. Il peut donc arriver que la route soit plus ou moins sèche selon les choix de déneigement de la commune.

La différence entre route enneigée et route verglacée

En voiture, il faut apprendre à être méfiant avec les conditions de la route. Une route en apparence dépourvue de neige peut être aussi glissante voire davantage qu’une route enneigée. Le verglas est souvent un piège peu visible dans lequel nombre d’automobilistes tombent, y compris les habitués.

Méfiez-vous des matins froids après des journées humides, des sous-bois qui conservent l’humidité, des courbes orientées Nord ou des falaises qui ruissellent d’eau. Il suffit d’une fine pellicule d’eau pour créer une patinoire !

Même si le sel produit une certaine efficacité contre le gel, cela n’est pas infaillible

  1. Les services de l’équipement exploitent le sel avec modération pour éviter la pollution des abords et des impacts sur la faune et la flore.
  2. Le sel n’est efficace qu’à des températures supérieurs à -7° En-dessous de -10°, il n’a aucun effet sur la glace qui restera à l’état solide.

Redoubler de prudence en hiver

En conclusion, oui les routes de l’Isère sont généralement bien déneigées mais attention aux variations selon les communes et aux aléas météo. Les écarts de température créent très souvent les bonnes conditions pour la création du verglas : degel diurne + regel nocturne.

Un bon conducteur doit savoir tenir compte des conditions météo et adapter sa conduite sans attendre des pouvoirs publics une route sèche et sécurisée toute l’année.

La conduite en hiver et les gestes qui sauvent

  1. Comme toujours, il faut adapter sa vitesse aux conditions de circulation : état de la route, visibilité, météo, fatigue, etc. en hiver tous ces éléments sont encore plus importants car la moindre erreur ne pardonne pas.
  2. L’écoconduite est une bonne façon d’aborder l’hiver : anticiper pour freiner et accélérer en douceur, passer les rapports au bon moment, utiliser le frein moteur et surtout garder son calme. Et si vous êtes pressé, n’oubliez pas que prendre des risques peut vous faire perdre beaucoup plus qu’un peu de retard. La priorité sur la route doit toujours être la sécurité.
  3. Prendre le temps de la préparation du trajet. Dégivrer le pare-brise, les vitres des phares, les vitres des portières, vérifier la bonne visibilité avant et arrière, le bon fonctionnement des phares, etc.
  4. Consulter la météo et s’équiper en fonction. Même si nos véhicule sont des vrais cocons, n’oubliez pas qu’en cas de neige ou de verglas, vous pouvez être amené à sortir pour mettre les chaines, ou simplement parce que vous êtes en panne ou accidenté. Mieux vaut dans ce cas là avoir un manteau chaud, des gants et un bonnet !

Les équipements automobiles recommandés en hiver

La voiture est un lieu dans lequel on se sent bien, confortable, au chaud, avec une musique de fond, on se croirait dans son salon. On en oublierait presque la rigueur de certaines journées d’hiver qui peuvent vite tourner au cauchemar si on n’a pas pris quelques précautions simples ! La première concerne l’équipement de la voiture pour l’hiver. Il y a les choses aux-quelles presque tout le monde pense, et il y a des choses moins évidentes et qui pourraient pourtant vous éviter bien des mésaventures.

Les pneus neige

En habitant la région, il va de soit que les pneus neige sont utilisés par la plupart des propriétaires de voiture. Cependant, la Métropole de Grenoble connait guerre plus d’épisodes neigeux que la région parisienne. Les citadins qui ne s’aventurent pas en montagne l’hiver pourraient donc s’en passer ?

Les pneus neige sont-ils obligatoire ou recommandés ?

La législation n’impose pas avant novembre 2021 l’utilisation d’équipement neige sauf dans les zones indiquées par des panneaux spécifiques.

La loi applicable à partir de 2021 imposera, dans des zones définies par les préfectures, l’utilisation de pneus neige ou la présence de chaines dans le véhicule, cela pour les véhicules légers type voiture ou utilitaires.

Pour ce qui concerne le département de l’Isère et la région autour de Grenoble, l’utilisation de pneus neige est fortement recommandée par les pouvoirs publics et les compagnies d’assurances. Les accès aux stations de ski et à certaines communes de montagnes peuvent également être restreint aux détenteurs d’équipement spéciaux. les risques corporels mais aussi financiers sont importants en cas de non respect de ces contraintes et dans un contexte d’accident en cause ou non.

Quel est le bon moment pour passer en pneus hiver ?

Pour rouler en toute sécurité sur les routes de la région grenobloise, il est prudent s’installer les pneus neige dès le mois d’Octobre, lorsque la température descend fréquemment sous les 7°C.

Montage pneus neige dès 7°C

En effet, les pneus hiver ne sont pas seulement efficace sur la neige. Ils réduisent aussi les distances de freinage sur route mouillée et par mauvais temps. Dès l’automne, il convient donc de faire monter les pneus hiver pour être en sécurité quelle que soit la météo de l’automne.

2 pneus neige ou 4 pneus neige ?

Ni la legislation ni les assurances ne sont clairement contraignantes sur ce point. Toujours est-il que la « conduite à risque » peut vous être opposée par votre assurance en cas d’accident sur la neige sans équipement « adéquate », et cela d’autant plus si votre assurance n’est pas « tout risque ». On vous laissera interpreter…

Le point de vue du spécialiste automobile est clair, la sécurité impose 4 pneus neige. Même si la performance du démarrage peut en être un peu altérée, le freinage et la tenue de route sur chaussée glissante sera incomparable.

En terme de coût, remplacer 4 pneus est évidemment plus cher que seulement 2. Mais il faut bien penser que vos pneus « été » ne s’useront pas durant la saison d’hiver, rendant l’investissement de pneus hiver relativement faible. Reste le coût des jantes qui n’est pas anodin et la capacité à stocker 2 paires de jantes.

Dans notre région, il est très courant de vendre les jantes + pneus hiver en même temps qu’une voiture d’occasion. Cela est même un argument fort à la revente de votre véhicule.

Remplacement des pneus et équilibrage

Il est fortement recommandé de confier le remplacement de vos pneus et/ou jantes d’hiver à un professionnel. En effet, un ré-équilibrage est parfois nécessaire en même temps que le contrôle général de la sécurité des roues et du freinage.

Grattoir pare-brise

La visibilité est un des problèmes majeurs de la conduite en hiver et cause de nombreux accidents qui auraient pu être évités par des gestes simples.

Ne comptez pas trop sur le système de dégivrage de la voiture au démarrage. Celui-ci met un peu de temps à être réellement efficace et il occasionnera une sur-consommation, une pollution inutile, sans compter l’inconfort à l’intérieur de l’habitacle.

Prenez plutôt 3 minutes, avec un bon grattoir bien solide et des gants, pour débarrasser vos vitres, phares et pare-brises des plus grosses traces de givre, glace ou neige.

Si vous craigniez le froid et êtes très pressé de rentrer dans le véhicule, il existe des grattoirs avec gant intégré. Mais on vous recommande quoi qu’il en soit de porter des vêtements chauds et des gants avant d’envisager un trajet en voiture l’hiver.

Avec ainsi une meilleure visibilité immédiate, vous gagnerez au final du temps et surtout de la sécurité plutôt que vous écarquiller les yeux à travers les 2 cm2 de pare-brise sans givre !

Bombe dégivrante

Le grattoir n’y suffit pas ? La bombe dégivrante pourra vous aider à venir à bout du givre le plus récalcitrant. Mais est-ce bien nécessaire ? C’est à chacun d’en juger et faire le choix de produits respectueux de l’environnement.

Pelle à neige

La grande majorité des conducteurs, y compris à Grenoble, n’en ont pas ! C’est dommage si vous glissez légèrement et que vous êtes contraint d’attendre les secours alors qu’une pelle aurait suffit à vous dégager.

Choisissez une petite pelle plastique qui se glissera discrètement dans le coffre ou sous un siège. Évitez le métal qui pourrait endommager la peinture de votre carrosserie.

Une pelle en plastique est le bon complément du grattoir parfois insuffisant si vous avez plusieurs centimètres de neige sur votre pare-brise.

En cas d’une bonne hauteur de neige sur votre véhicule, il est plus prudent d’enlever le plus possible avec la pelle en plastique afin d’éviter les chutes sur la chaussée ou sur les véhicules qui vous précèdent. Cela ne serait pas très sympathique et pourrait même s’avérer dangereux, d’autant que les purges se font le plus souvent dans les virages !

Chaînes à neige

Pneus neige ou non, il est des situations de route – notamment lors de montée en station après une grosse chute de neige – où il faut sortir les grands moyens.

Les chaînes à neige sont un moyen assez efficace et plutôt économique de s’en sortir dans la plupart des situations de neige sans pour autant être équipé de pneus neige.

Leur gros inconvénient est qu’il faut sortir mettre les chaine et que cela n’est pas toujours ni confortable, ni facile… Surtout qu’on attend bien souvent des conditions difficiles pour se décider à enfin les mettre.

L’autre inconvénient est qu’il ne faut pas dépasser 50 km/h et surtout les retirer dès que la route est dépourvue de neige au risque de les détériorer.

A partir de 2021, si les équipements d’hiver sont obligatoires, avoir des chaines pourra suffire à être en règle, sauf avis contraire indiqué par la signalétique routière.

Chaussettes à neige

Version plus light, les chaussettes à neige sont en effet beaucoup plus faciles à manipuler. Elles permettent aussi une conduite plus fluide et confortable avec une efficacité presque aussi bonne sur la neige.

Néanmoins, les chaussettes peuvent être plus fragiles que les chaines et il conviendra de bien les ranger après utilisation pour éviter des désagrément la fois suivante.

Câble de batterie

Comme la pelle, les cables ne sont pas présents dans beaucoup de véhicule alors qu’ils peuvent vous dépêtrer de situations délicates très facilement. C’est en effet l’hiver qu’on a le plus de soucis de batterie.

Dans le cas d’une batterie défaillante, les cables pourront permettre de redémarrer le véhicule à l’aide d’un second et ainsi pouvoir repartir sans faire appel à une dépanneuse.

Liquide de refroidissement/huile/liquide lave-glace/antigel

Durant l’hiver, votre voiture est soumise à rude épreuve. En cas de carence en produits essentiels à sont fonctionnement, c’est la catastrophe.

Pour le liquide lave-glace antigel, votre concessionnaire peut veiller à son niveau et son remplacement si nécessaire. Vous pouvez aussi le fabriquer vous-même en cherchant des recettes simples sur Internet.

Autres éléments de sécurité et de confort automobile l’hiver

  1. La housse de stationnement : le double intérêt de la housse est de protéger votre véhicule des agressions extérieures et d’éviter les désagréments du givre, de la pluie et de la poussière.
  2. Sel de route : la bonne idée d’avoir un petit stock de sel dans la voiture afin de se défaire assez simplement d’une plaque de verglas qui bloquerait votre véhicule. Attention, le sel n’est efficace qu’au-dessus de -7°.
  3. Lunettes de soleil : en hiver, le soleil est rasant, la lumière se reflette davantage et la visibilité est moins bonne. Optez pour des verres polarisants avec un indice de protection faible (<3).
  4. Ampoules de rechange : vous devez avoir dans votre voiture, de quoi remplacer une ampoule défaillante. Cela vous évitera des problèmes de visibilité et donc de sécurité.
  5. Une paire de gants : Comme on l’a déjà dit, un trajet en voiture doit être considéré comme un trajet à pieds. Même si le confort de la voiture ressemble à celui du salon, on peut avoir besoin d’affronter les éléments extérieurs, le froid, le mauvais temps, la neige. Mettre des chaines sans gants est une expérience qu’on oublie pas.
  6. Le porte-skis : Si vous êtes un adepte des sports d’hiver, optez pour des portes-skis fonctionnels et sécurisés. Ils vous apporteront du confort et éviteront d’endommager l’habitacle de votre voiture avec les carres des skis et la neige fondante au retour.
  7. Couverture de survie et trousse de secours : Vous avez une trousse de secours chez vous alors pourquoi pas dans la voiture ? La couverture de survie peut être bien utile dans nombre de situation. En cas de route coupée, elle sera bien utile pour limiter les dégâts et l’inconfort causés par le froid. Si vous êtes témoin d’un accident, elle pourra être utile aux victimes en attendant les secours.
    Bref, pour quelques euros et quelques grammes, ça ne vaut pas le coup de faire l’impasse sur la couverture de survie même si on espère ne jamais en avoir besoin.

Prendre du plaisir en tout sécurité sur les routes hivernales

Avant les équipements, c’est d’abord le véhicule et son état général qui vous assure la meilleure sécurité et le meilleur confort sur la route en hiver.

Les experts d’Auto Dauphiné sont à votre disposition pour vous guider parmi tous les véhicules neufs ou d’occasion, vers le modèle qui correspondra le mieux à vos usages, vos trajets et vos attentes, en particulier durant la saison d’hiver.

équipement hiver pour les voitures Renault

Profitez des offres spéciales à l'arrivée de l'hiver


Ajouter un commentaire

mentions légales     réalisation Amenothès Conception